Aller au contenu principal

Évolution mensuelle de la mobilité

Vue au départ depuis la Belgique comme un simple grippe originaire de Chine, la Covid-19 se répand à travers le monde dès la fin 2019. Le 12 mars 2020, c’est le choc pour la population belge. Le gouvernement décide de fermer les restaurants et les magasins non essentiels à partir du 14 mars 2020. Les cours dans les écoles sont également suspendus et le télétravail est dorénavant considéré comme obligatoire pour les postes qui le permettent. C’est le début du confinement généralisé pour la population, qui commencera à être allégé seulement à partir du début du mois de mai 2020.  Au fil des mois qui suivront, les mesures seront allégées durant l’été et durcies ensuite durant les nouvelles vagues de contamination. Une constante demeure : la pratique du télétravail s’impose au sein des entreprises et des administrations. La peur de la contamination dans les lieux à forte concentration de population comme les transports en communs aux heures de pointe, les mesures sanitaires et la pratique du télétravail modifient considérablement la façon dont la population bruxelloise ainsi que les navetteurs vont se déplacer de mars 2020 à aujourd’hui. 

Évolution des déplacements en Région de Bruxelles-Capitale

Dès le début de la pandémie liée à la Covid-19, Google a exploité les données géoréférencées des utilisateurs de ses services pour créer des rapports de mobilité. Pour différentes régions du globe, comme la Région de Bruxelles-Capitale, Google a comparé le temps passé au domicile et le nombre de visiteurs dans certains types de lieu par rapport à une période de référence pré covid-19 (valeur médiane pour un jour donné, calculée sur la période de cinq semaines comprises entre le 3 janvier et le 6 février 2020).

Même si les lieux choisis par Google ne sont malheureusement pas détaillés, ces données permettent de visualiser l’évolution de l’impact des mesures sanitaires sur les déplacements. Google propose des comparaisons pour six types de lieux mais nous ne nous focaliserons ici que sur trois d’entre eux : le lieu de résidence (variable comparée : temps passé au domicile), le nombre de visiteurs dans les stations de transports en commun et le nombre de visiteurs dans les lieux de travail.

+2,9%

différentiel, en mai 2022, du temps passé au domicile les jours ouvrables scolaires, par rapport à la période pré Covid-19.

En savoir plus

-13,2%

différentiel, en mai 2022, du nombre de visiteurs dans les stations de transports en commun les jours ouvrables scolaires, par rapport à la période pré Covid-19.

En savoir plus

-23%

différentiel, en mai 2022, du nombre de visiteurs dans les lieux d’emplois les jours ouvrables scolaires, par rapport à la période pré Covid-19.

En savoir plus

Evolution des flux vélos et de la micromobilité partagée

La crise de la Covid-19 a profondément modifié nos habitudes de déplacements, notamment durant les périodes de confinement strict où les déplacements étaient fortement restreints et la plupart des activités de loisirs interdites. Les promenades à pied ou à vélo sont ainsi devenues très populaires durant cette période, d’autant que la météo était aussi très favorable en 2020. Bruxelles Mobilité dispose d’une série de compteurs automatiques qui ont été installés récemment sur une quinzaine de pistes cyclables dont les données peuvent être correctement exploitées depuis 2020 de manière à mesurer l’évolution des flux (vélos et trottinettes) au gré des saisons et des mesures sanitaires mises en place.

+69%

de flux sur les pistes cyclables en mai 2022 par rapport au mois de mai 2021.

En savoir plus

+40%

de locations de Villo! (vélos partagés en station) au mois de mai 2022 par rapport au mois de mai 2021. En mai 2022, il y a eu en moyenne 3369 locations de Villo! par jour. Cependant, il y a un recul de 17% par rapport au mois de mai 2019.

En savoir plus

+538%

de locations de vélos électriques partagés en flotte libre par jour, en mai 2022, par rapport au mois de mai 2021. En mai 2022, il y en a eu en moyenne 3677. Cette augmentation est aussi le résultat de la croissance de l’offre. En effet, sur la même période, la flotte a augmenté 352% pour atteindre 1881 vélos.

En savoir plus

+704%

de locations de trottinettes électriques partagées en flotte libre par jour, en mai 2022, par rapport au mois de mai 2021. En mai 2022, il y en a eu en moyenne 41233. La flotte de trottinettes électriques en flotte libre comptait également 16.089 unités en moyenne. Elle a augmenté de +259% par rapport au mois de mai 2021 ce qui explique en partie l’augmentation des locations.

En savoir plus

1,95

fois par jour (= taux de rotation) : utilisation moyenne d’ un vélo électrique partagé en flotte libre en mai 2022. Ceci représente une augmentation de +41% par rapport à mai 2021

En savoir plus

2,55

fois par jour (= taux de rotation) : : utilisation moyenne d’une trottinette électrique partagée en flotte libre en mai 2022. Ceci représente une augmentation de +124% par rapport à mai 2021.

En savoir plus

Evolution des flux de transports en commun

Durant la crise de la Covid-19, c’est sans doute la fréquentation des transports en commun qui a le plus été perturbée par les mesures sanitaires. Dès le début de la crise, la peur d’être contaminé, combinée à la baisse de fréquentation due au confinement strict, puis au télétravail obligatoire et aux autres mesures restrictives ont fait chuté la fréquentation.

-9,9%

de fréquentation moyenne en station de la STIB durant la semaine du 23.05.2022 par rapport à son niveau de référence. Cela représente +6ppt par rapport à la semaine précédente.

En savoir plus

-11,8%

de fréquentation moyenne en arrêt de surface de la STIB durant la semaine du 23.05.2022 par rapport à son niveau de référence. Cela représente +6ppt par rapport à la semaine précédente.

En savoir plus

-51%

de montées dans les trains des gares bruxelloises de la SNCB en 2020 par rapport à 2019.

Evolutions des flux routiers et de la congestion

Depuis le début de la crise de la Covid-19, les flux routiers sont suivis de près pour voir dans quelle mesure la baisse de fréquentation des transports en commun pourrait avoir un impact sur la fréquentation du réseau routier et la congestion, à la suite d’un potentiel report modal, de nouvelles habitudes de déplacements liées aux mesures sanitaires et au recours important au télétravail.

-29%

de flux dans les tunnels en mai 2022 par rapport au mois de mai 2019. Par rapport au mois de mai 2021, cela constitue une baisse de 17%.

En savoir plus

-5%

de distances parcourues par les poids lourds de plus de 3,5t en mai 2022 par rapport au mois de mai 2019.

En savoir plus

1,1

minute de retard en moyenne à l’heure de pointe du matin sur un trajet de 10 minutes, en mai 2022.

En savoir plus

2,5

minutes de retard en moyenne à l’heure de pointe du soir sur un trajet de 10 minutes, en mai 2022.

En savoir plus
Graphique représentant l'évolution des déplacements en Région de Bruxelles-Capitale.
Evolution des déplacements en Région de Bruxelles-Capitale

Légende

  • Temps passé au domicile:

Cet indicateur continue de se rapprocher de la période pré-covid-19 (+2,9% en mai contre +4,2% en avril).

  • Nombre de visiteurs dans les stations de transports en commun :

La fréquentation de ces lieux continuent lentement de s’améliorer (-13,2% en mai contre –14,7% en avril). Le 31 mai (manifestation du service public), où la fréquentation des transports en commun est logiquement largement plus faible, gomme en partie les améliorations observées au cours du mois de mai.

  • Nombre de visiteurs dans les lieux de travail :

Il semblerait qu’on atteigne un plateau au niveau du nombre de visiteurs des lieux de travail (-23% contre -22,9% au mois d’avril. Il faut néanmoins signaler que le 27 mai (pont) tire légèrement la fréquentation vers le bas.

Malgré la levée presque totale des restrictions sanitaires décidée fin mai, le nombre de visiteurs dans les stations de transports en commun et les lieux d’emploi ne sont pas encore revenus à une situation pré-Covid-19.

 

+69%

de flux sur les pistes cyclables en mai 2022 par rapport au mois de mai 2021.

Lire le rapport complet
Evolution des déplacements en Région de Bruxelles-Capitale

+40%

de locations de Villo! (vélos partagés en station) au mois de mai 2022 par rapport au mois de mai 2021. En mai 2022, il y a eu en moyenne 3369 locations de Villo! par jour. Cependant, il y a un recul de 17% par rapport au mois de mai 2019.

Evolution des flux vélos et de la micromobilité partagée - Villo
Vélos électriques et trottinettes électriques partagés en flotte libre

Légende

L’offre d’engins partagés en flotte libre (vélos électriques et trottinettes électriques) a littéralement explosé en mai 2022 par rapport à mai 2021. L’usage a suivi avec une  augmentation du taux de rotation des vélos (1,38 en 2021 à 1,95 en 2022); cette augmentation est encore plus importante pour les trottinettes (1,14 en 2021 à 2,55 en 2022).

Vélos électriques et trottinettes électriques partagés en flotte libre
Vélos électriques et trottinettes électriques partagés en flotte libre.

Légende

Les distances moyennes par voyage ont augmenté pour les vélos (1.7 km => 2.8 km) ainsi que pour les trottinettes (1,4 km => 2,2km).

Evolutions des flux de transports en commun.
Evolutions des flux de transports en commun

-29%

de flux dans les tunnels en mai 2022 par rapport au mois de mai 2019. Par rapport au mois de mai 2021, cela constitue une baisse de 17%.

Évolution du trafic routier dans les tunnels de la RBC
Évolution du trafic routier dans les tunnels de la RBC

Légende

Les véhicules comptabilisés dans certains tunnels bruxellois début mai 2022 étaient inférieurs à ceux de mai 2019. La fermeture du tube direction Basilique du tunnel Trône a eu un impact sensible sur la mobilité dans les tunnels (travaux à partir du 16/05/2022).

Direction Basilique, les tunnels Art-Loi (+16%) et Madou (+21%) ont connu une augmentation du trafic, qui est moins nettement marquées dans le tunnel Rogier (+3%). Le tunnel Belliard subit une diminution du trafic de 7% et Cinquantenaire de 9% en sortie ville. Les tunnels Montgomery, Van Praet, Woluwe, et Delta ont également connu une augmentation de leur trafic.

 

Nous pouvons en supposer que l’augmentation de la congestion en tunnel a engendré une fuite en surface et potentiellement sur les couronnes externes.

Évolution du trafic routier dans les tunnels de la RBC
Évolution du trafic routier dans les tunnels de la RBC

Légende

Les indicateurs réalisés par la Planification de Bruxelles Mobilité nous indiquent qu’en moyenne, courant mai, pour un trajet d’une durée de 10 minutes, un retard de 1,1 minutes est constaté à l’heure de pointe du matin et 2,5 minutes à l’heure de pointe du soir. L’heure de pointe du soir reste donc nettement plus chargée que celle du matin.

 

Consulter le tableau complet
Évolution du trafic routier dans les tunnels de la RBC
Évolution du trafic routier dans les tunnels de la RBC

Légende

Le trafic poids-lourd sur la région (avec la partie du ring bruxellois inclus) est relativement stable et a été peu affecté par les mesures de confinement. En moyenne sur l’année 2021, le nombre de poids-lourds de plus de 3.5t a été d’environ de 19.650 par jour sur toute la région Bruxelles-capitale (ceci inclus la partie du Ring appartenant à la région).

 

Le récapitulatif du nombre de kilomètres parcourus selon les données Viapass est repris ci-dessous avec en jaune, les données provisoires de 2022 qui ne contiennent que janvier à mars pour l’instant.

 

En prenant l’année 2019 comme référence pré-covid, on observe une baisse globale de -7% en 2020 et -2% en 2021 sur l’ensemble des km parcourue sur l’année complète.

 

Pour le mois de décembre, assez particulier à cause des fêtes de fin d’année, on observe une progression de +2% en 2020 et +5% en 2021 par rapport à décembre 2019.

 

Pour le mois de janvier, on a observé une hausse de +1% en 2020, suivie d'une baisse de -7% en 2021 et -8% en 2022 par rapport à la référence de janvier 2019.

Pour le mois de février, on a observé une baisse de -2% en 2020, suivie d'une baisse de -6% en 2021 et -2% en 2022 par rapport à la référence de février 2019.

 

Pour le mois de mars, on a observé une baisse de -14% en 2020, suivie d'une hausse de +6% en 2021 et +5% en 2022 par rapport à la référence de mars 2019.

 

Pour le mois d'avril 2022, on a observé une baisse de -30% en 2020, de -4% en 2021 et -10% en 2022 par rapport à la référence d'avril 2019.

 

Pour le mois de mai, on a observé une baisse de -18% en 2020, de -9% en 2021 et -5% en 2022 par rapport à la référence de mai 2019.

 

Globalement, le nombre de camion sur la région Bruxelles-Capitale suit la même tendance que le nombre de km parcouru et est dans les alentours de 600 000 camions par mois sur l’année.